NETTALI.COM – Dans un contexte de montée de la criminalité, le président de la République a réuni, ce lundi 20 mai au palais présidentiel, tous les pontes des services de sécurité. D’importantes décisions ont été prises au cours de cette rencontre secrète.

Ce sont tous les autorités des forces de sécurité qui ont été réunies, ce lundi au palais par le Président Macky Sall, au palais de la république. Il s’agit d’après nos informations de tous les hauts gradés des forces dé sécurité : le haut-commandant de la Gendarmerie nationale et directeur de la Justice militaire, le général Cheikh Sène ; du directeur de la Police nationale, l’inspecteur général de police Ousmane Sy, ainsi que les différents chefs de service de deux corps de la gendarmerie et de la police sans parler d’autres autorités liées aux questions de sécurité.  

L’objectif étant de voir comment mettre en commun les différents intervenants de la chaîne de sécurité, afin de trouver une réponse rapide et coordonnée aux situations d’insécurité ambiante et persistante.

A noter que cette réunion intervient dans un contexte généralisé d’insécurité où l’on a noté la mort encore fraîche dans nos mémoires, de la jeune femme de 23 ans, Bineta Camara tuée de manière violente dans la maison familiale à Tambacounda, le corps sans vie d’une personne en situation de décomposition avancée à Ouakam, l’homme trouvé mort d’une balle à Diourbel, le cas des 14 malfrats armés qui ont attaqué les vigiles et quelques étudiants à l’université de Bambey avant d’emporter le coffre-fort de l’université ainsi que les séries d’accidents mortels de la circulation.

Un contexte dans lequel des opposants tels qu’Abdou Mbaye sont montés au créneau pour fustiger l’attitude de l’Etat et en particulier le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille NDiaye. Dans un post publié ce lundi sur sa page facebook, Abdoul Mbaye demande au président de la République de travailler à garantir une meilleure sécurité aux Sénégalais.

Qu’attendez-vous pour protéger et sauver les vies de Sénégalaises et des Sénégalais ? Prenez en charge notre sécurité sur les routes, mais aussi dans nos maisons et dans les rues. Celle de nos filles et de nos sœurs. Là, se trouve la priorité des priorités, à savoir la vie de ceux qui vous auraient élu et dont vous devez vous préoccuper. Ne voyez-vous donc pas, qu’il vous faut changer votre gouvernance de la sécurité ? Investissez moins dans le matériel anti-émeute, dans l’écoute et la surveillance des opposants politiques“, recommande le patron du parti ACT. Qui poursuit en évoquant la responsabilité du ministre Aly Ngouille Ndiaye en ces termes :  ‘’Traquez donc les criminels et montrez vos compétences en matière de maintien de l’ordre en commençant par celui qui protège les vies de nos concitoyens. Le ministre de l’Intérieur nous avait promis que sa priorité serait la réélection de son chef de parti. Il a tenu promesse. Il est temps que le Président, maintenant responsable de tout, obtienne de lui qu’il se consacre désormais à notre sécurité’’.