NETALI.COM  – Selon une dépêche de l’agence Reuters, diffusée ce lundi, le Parquet national financier (PNF) a requis le renvoi devant un tribunal correctionnel de l’ancien patron de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, et de son fils Papa Massata Diack, pour corruption et blanchiment de corruption.

Citant des sources proches du dossier, Reuters rappelle que “Lamine Diack et son fils sont notamment accusés d’avoir retardé contre de l’argent des sanctions pour dopage contre des athlètes russes”.

Le PNF requiert le renvoi de quatre autres personnes en correctionnelle : l’avocat Habib Cissé, conseiller juridique de Lamine Diack, Gabriel Dollé, administrateur du département antidopage de l’IAAF au moment des faits, Valentin Balachnichev, ex-président de la fédération russe d’athlétisme, et Alexeï Melnikov, entraîneur de l’équipe russe d’athlétisme”, informe notre source.

“Le juge d’instruction chargé de ce dossier a trois mois pour décider s’il donne suite à la demande du parquet”, termine l’article.