NETTALI.COM – Invité à l’émission Grand Jury, ce dimanche, le leader du Grand parti, El Hadj Malick Gackou, a regretté s’être effacé au profit de Aliou Sall. Le frère du chef de l’Etat finalement devenu maire de Guédiawaye, en 2009 .

Selon lui, “cette erreur” lui a coûté  sa base politique.  ” C’est une erreur d’avoir choisi de laisser la mairie de Guediawaye librement et de choisir de diriger la région de Dakar.Un homme politique doit rester collé à sa base , a-t-il regretté, sur les ondes de la Rfm.

L’ex-homme de confiance de Moustapha Niasse, justifiant toujours sa position, relie celle-ci à l’ambition qu’il dit nourrir qu’un fils de la banlieue puisse présider aux destinées du Conseil régional de Dakar. C’est ce choix sentimental qui a le plus guidé mon choix de diriger la région de Dakar”, fait-il savoir.

À en croire l’ex-président du Conseil régional de Dakar de 2009 à 2014 , les populations de Guédiawaye lui en voulaient, à cause de ce choix.

Parlant des élections locales prochaines, M. Gackou estime que le moment venu, ils vont apprécier ensemble les contours de leur participation à ces élections. “Et nous allons choisir un candidat pour défendre les intérêts de la population. Je suis au service de la population et je suis au cœur des services de la population et de la classe politique de Guédiawaye“, a-t-il laissé entendre.  

Pour rappel, pressenti candidat de Benno Bokk Yakaar à Guédiawaye aux locales de 2014, l’ancien des ministre des Sports, alors auréolé d’une série de victoires à partir de 2009, s’était retiré de la course à la dernière minute pour laisser le frère du chef de l’Etat défendre les couleurs de la coalition au pouvoir dans le département.