NETTALI.COM – Vote du projet de loi portant suppression du poste de Premier ministre, le député Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly se veut clair. « Monsieur le président Moustapha Niass, je ne voterai pas cette loi », a-t-il laissé entendre.

Selon lui, le président de la République a trahi le peuple sénégalais. Parce que, dit-il, lors de la présidentielle de 2019, Macky Sall n’avait pas dit au peuple que quand il serait réélu, il allait supprimer le poste de Premier ministre.

Poursuivant, il dira : « Nous ne sommes pas des anglais mais des sénégalais. Le président a donné la somme de 1 million à chaque député pour qu’ils puissent faire passer cette loi. Ce qui est une honte pour les députés du Sénégal ».

A l’en croire, vu la situation actuelle de l’Assemblée national, son souhait est d’être un député malien et non sénégalais. « Vous ne méritez pas cette place et vous avez insulté le peuple sénégalais. Je sais que vous n’êtes pas pour le peuple mais pour votre propre intérêt », a-t-il conclu.