NETTALI.COM – Depuis un an, les étudiants de la commune de Toubacouta courent derrière leur subvention de 2 millions de FCFA. Le président de l’Association des élèves et étudiants ressortissants de la commune de Toubacouta (Aeercot) lance ainsi un appel à tous les étudiants pour mener le combat ensemble.

«Nous sommes dans des conditions sociales et pédagogiques inhumaines. Certains ont arrêté les cours faute de pouvoir payer des tickets de transport, d’autres s’entassent jusqu’à 32 par chambre», a fait savoir Mamadou Diouf.

 «Nous sommes en crise à cause de l’absence de la subvention, de manque de logement, de manque de considération, de réformes mal pensées, mal exécutées qu’on a voulu forcer aux étudiants de la commune», ajoute-t-il. 

Les étudiants de cette localité se demandent comment, dans une commune pleine de ressources, ils peuvent être dans ces conditions aussi difficiles à l’Université.