NETTALI.COM – Avocat de la partie civile dans l’affaire du double-meurtre de Médinatoul Salam, Me Khassim Touré n’a pas porté de gants pour dire ses vérités aux épouses de Cheikh Béthio Thioune. «Arrêtez de dire que Cheikh Béthio, c’est Serigne Touba», leur a-t-il lancé.

Talibé mouride connu et issu d’une grande famille proche de celle de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, l’avocat Me Khassim Touré ne passe par quatre chemins pour dire ses vérités aux épouses de Cheikh Béthio Thioune, jugé par contumace au procès du double meurtre de Médinatoul Salam. «Dire que Cheikh Béthio Thioune, c’est Cheikh Ahmadou Bamba, j’ai dit que là, c’est allé trop loin», a dit l’avocat à une des épouses du guide des Thiantacounes. Sokhna Déthié Thiam avait dit devant la barre de la Chambre criminelle que «Cheikh Béthio était Serigne Touba». Visiblement en colère, Me Khassim Touré poursuit : «Cheikh Béthio Thioune n’est pas Cheikh Ahmadou Bamba. Et Cheikh Ahmadou Bamba n’est pas Cheikh Béthio Thioune. C’est une offense.» Catégorique, il ajoute : «Serigne Touba est à un autre niveau. Arrêtez de dire que Cheikh Béthio, c’est Serigne Touba.»

Revenant sur sa plaidoirie, l’avocat rappelle que c’est le système judiciaire qui l’autorise et lui permet de demander réparation pour les familles des victimes. Mais, souligne-t-il, «aucun montant si important soit-il ne peut réparer le préjudice qui a été causé à leurs familles, à leurs héritiers, à leurs ayants-droit». «Il ne faut pas oublier que Ababacar Diagne a été enterré vivant, c’était atroce, c’était dur. Bara Sow a été torturé, sauvagement agressé, c’était douloureux, c’était atroce», indique la robe noire. Avant d’indiquer : «En tant que leur conseil, en tant que leur avocat, j’ai demandé à ce que les accusés soient condamnés à leur payer solidairement la somme de trois milliards de francs Cfa.» «Un plat de résistance digne, un plat de résistance confortable», plaisante-t-il en référence à l’argent dépensé par les thiantacounes pour les cérémonies religieuses.