NETTALI.COM –  Directeur de la Caisse des dépôts et consignations, actionnaire majoritaire de la compagnie nationale, Air Sénégal, Aliou Sall s’est prononcé sur le remplacement de Philippe Bohn. Il a expliqué que le français n’a pas été démis de ses fonctions, mais qu’il a plutôt démissionné.

«Philippe Bohn a écrit une lettre de démission pour quitter son poste et le Conseil d’administration a procédé à son remplacement. L’organigramme a, d’ailleurs été restructuré par la même occasion. Le poste de Secrétaire Général de la Compagnie, par exemple, a ainsi été supprimé», informe-t-il au micro de Babacar Fall, à l’émission « Grand Jury ».

Se voulant plus précis, Aliou Sall d’expliquer la posture du Conseil d’Administration dans ce genre de situations :  » le conseil d’administration a pris une décision importante en nommant M. Ibrahima Kane anciennement directeur Général du Fonds souverain d’investissement stratégique (FONSIS) à la tête de la compagnie aérienne. Il est habituel dans ces situations qu’il y ait des polémiques« 

Poursuivant son argumentaire, il a également souligné que la compagnie est dans une phase de développement en tant que start-up qui nécessite l’implication d’un homme, qui connaît l’industrie aéronautique. Il faisait bien sûr allusion à Phillippe Bohn :  » Je veux parler de Philippe Bohn qui a su relever les défis industriels avec son équipe, l’appui des organes de l’Etat comme la CDC, le ministère des Finances, le ministère des transports aériens« .

L’édile de Guediawaye se veut rassurant, aussi, a t-il fait savoir que de nouveaux défis profilent à l’horizon, et de nouvelles structurations financières afin de répondre à ce bien capital extrêmement important, qui est propre aux compagnies aériennes, mais également dans l’optique d’être en adéquation avec les défis organisationnels et de management.