NETTALI.COM –  Directeur de la Caisse des dépôts et consignations, actionnaire majoritaire de la compagnie nationale, Air Sénégal, Aliou Sall s’est prononcé sur le remplacement de Philippe Bohn. Il a expliqué que le français n’a pas été démis de ses fonctions, mais qu’il a plutôt démissionné.

«Philippe Bohn a écrit une lettre de démission pour quitter son poste et le Conseil d’administration a procédé à son remplacement. L’organigramme a, d’ailleurs été restructuré par la même occasion. Le poste de Secrétaire Général de la Compagnie, par exemple, a ainsi été supprimé», informe-t-il au micro de Babacar Fall, à l’émission “Grand Jury”.

Se voulant plus précis, Aliou Sall d’expliquer la posture du Conseil d’Administration dans ce genre de situations : ” le conseil d’administration a pris une décision importante en nommant M. Ibrahima Kane anciennement directeur Général du Fonds souverain d’investissement stratégique (FONSIS) à la tête de la compagnie aérienne. Il est habituel dans ces situations qu’il y ait des polémiques

Poursuivant son argumentaire, il a également souligné que la compagnie est dans une phase de développement en tant que start-up qui nécessite l’implication d’un homme, qui connaît l’industrie aéronautique. Il faisait bien sûr allusion à Phillippe Bohn : ” Je veux parler de Philippe Bohn qui a su relever les défis industriels avec son équipe, l’appui des organes de l’Etat comme la CDC, le ministère des Finances, le ministère des transports aériens“.

L’édile de Guediawaye se veut rassurant, aussi, a t-il fait savoir que de nouveaux défis profilent à l’horizon, et de nouvelles structurations financières afin de répondre à ce bien capital extrêmement important, qui est propre aux compagnies aériennes, mais également dans l’optique d’être en adéquation avec les défis organisationnels et de management.