NETTALI.COM – L’armée sénégalaise est en deuil. Elle a perdu un de ses vaillants hommes, le général Lamine Cissé. Le  décès est survenu ce vendredi 19 avril 2019.

Le général Lamine Cissé n’est plus. Il a tiré sa révérence ce vendredi 19 avril à l’âge de 80 ans. Ancien Chef d’Etat-major général des armées, Lamine Cissé est entré dans l’histoire comme ministre de l’intérieur. Une organisation de l’élection sans faille, avait d’ailleurs permis une présidentielle transparente et la première alternance politique du Sénégal en 2000.

Après la chute du président Diouf, le général Lamine Cissé est recruté par l’ONU. Il fut envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies en Guinée. Le général Cissé a aussi publié un livre intitulé : « Les carnets secrets de l’alternance ». Dans cet ouvrage, l’ancien ministre de l’intérieur revient sur son rôle dans le processus qui a permis l’alternance de 2000. Il y soutient avoir convaincu Abdou Diouf d’accepter sa défaite. Une version contestée par l’ancien président socialiste, lors d’une grande interview sur les ondes de Sud fm.

Pour rappel, le président Abdou Diouf l’avait nommé pour répondre à une exigence de l’opposition d’alors incarnée par maître Abdoulaye Wade et les partis de gauche. Ces derniers exigeaient la nomination d’un homme neutre pour l’organisation de l’élections. Ce que le général Cissé avait réussi avec brio. Que la terre lui soit légère.