NETTALI.COM – Une hausse du prix du pain est imminente. C’est du moins ce que veut la Fédération nationale des boulangers du Sénégal ( Fnbs),compte tenu de l’augmentation du prix de la farine.

De 16. 000 F, le sac de farine est passé ce lundi à plus de 17.000 F. C’est pourquoi le président de la Fnbs, Amadou Guèye, estime que le prix du pain doit impérativement être augmenté. Étant donné que, justifie-t-il, l’Etat refuse depuis longtemps de satisfaire la demande des boulangers d’augmenter, M. Guèye appelle à la tenue du Conseil national de la consommation. Ce sera, à son avis, une occasion pour qu’on puisse statuer dans les meilleurs délais et éventuellement procéder à une révision du prix. Sans quoi, une riposte sera menée par rapport à la situation.

D’ailleurs M. Guèye, qui s’exprimait sur les ondes de Sud Fm, annonce un point de presse ce vendredi. Mais déjà, le boulanger soutient que la situation va cesser car en tant qu’industriels, ils n’accepteront plus de travailler à perte. “Nous devons énormément de dettes aux meuniers, aux banques et autres pour qu’on puisse continuer à perdre de l’argent” , a-t-il martelé.
Pour le président de la Fnbs, si le pain est un produit social, l’Etat na qu’à prendre des leviers pour permettre à la population d’avoir un prix faible ou augmenter impérativement. Car, souligne-t-il, ils ont proposé diverses solutions de format de 200 F Cfa mais ils sont toujours dans l’attente.
Interrogé, le président de l’Association des meuniers industriels du Sénégal a confirmé la hausse. Claude Demba Diop a expliqué que le sac de 16 200 F est passé à 17 500F et celui de 16 700 F à 18 000 F. Justifiant la majoration par les cours mondiaux du blé, il a expliqué que c’était prévisible. Mieux d’après M. Diop, il sagit d’un réajustement car les prix qui étaient appliqués ne représentaient pas celui arrimé au blé.