NETTALI.COM – Onze nouveaux nés ont trouvés la mort dans une maternité de Tunis. Un fait qui a déclenché des enquêtes et entraîné la démission du ministre de la santé. 

La Tunisie est sous le choc, suite au décès de 11 bébés dans une maternité, entre le jeudi-vendredi, 7 et 8 mars, a indiqué le ministère de la santé tunisien dans un communiqué.  “Des mesures de prévention et de traitement ont été prises afin d’éviter d’autres victimes et s’assurer de l’état de santé des autres bébés de la maternité”, poursuit le même communiqué

Une infection déclenchée par un produit d’alimentation, c’est ce que semble attester  la société tunisienne de pédiatrie, laquelle dans un communiqué : “les éléments de l’enquête en cours s’orientent vers une infection nosocomiale (infections contractées dans les hôpitaux) sévère, dont le point de départ est un produit d’alimentation parentérale

Une enquête médicale interne a été à cet effet ouverte, si l’on en croit l’AFP. Elle vise à vérifier l’organisation du service concerné en matière d’hygiène. Une enquête judiciaire a également été ouverte, selon le porte-parole du parquet à la presse.

A noter que le ministre de la santé a démissionné.