NETTALI.COM – L’une des mesures arrêtées ce mercredi à l’occasion de la rencontre hebdomadaire du gouvernement porte sur la création de la réserve urbaine naturelle de la grande Niaye de Pikine.

Le texte règlementaire y relatif est relié  à une volonté de mettre la grande Niaye hors d’atteinte de toute spéculation foncière. Pourtant, depuis 2012, des centaines d’hectares, dans la zone, ont été spoliés par des privés et des promoteurs immobiliers. Raison pour laquelle on assiste à la naissance de mouvements dans les communes impactées par le phénomène de Guédiawaye à Tivaouane Peulh.

Autant mentionner que ce projet de décret intervient avec beaucoup de retard. D’autant plus que lors du Conseil des ministres en date du 30 novembre 2016, le président de la République avait demandé au Premier Ministre de lui faire un rapport circonstancié sur la situation foncière et immobilière, le long de la bande des « Filaos », qui fait l’objet d’une grande convoitise, suite à la réalisation de la nouvelle voie de dégagement nord (VDN).

Jusqu’ici personne ne peut vous dire s’il y a un début d’enquête, concernant ces « Filaos » qui sont en voie de disparition.