NETTALI.COM- Le médiateur de la République a réagi à l’appel au dialogue lancé, ce mardi 5 mars 2019, par le Président Macky Sall. Pour Me Alioune Badara Cissé, cet appel ne devrait pas seulement concerner des chefs de l’opposition, mais les anciens chefs d’Etat et les personnes en détention, privées de leur liberté, qui sont des acteurs politiques majeurs. Y compris l’ex-maire de Dakar.

« Dans sa volonté de donner corps à cet appel, pour le rendre effectif à brefs délais, il est impérieux que notre ami et frère Khalifa Sall puisse retrouver sa vieille mère, sa famille et sa dignité », a-t-plaidé au micro de la Rfm. Aussi Me Cissé a-t-il souligné que « ce n’est pas une obligation pour le chef de l’Etat de le faire ».

Par ailleurs, le médiateur est convaincu que ce dialogue se fera parce qu’argue-t-il avec optimiste « il concerne des personnes, toutes animées vers un amour sentimental pour le pays ».

S’adressant toujours aux candidats de l’opposition, il lancera : « Nous les avons vus bravant les difficultés et les intempéries, tout ça pour battre campagne de la manière la plus civilisée et courtoise. »

L’ex-ministre des Affaires étrangères ajoute que ces derniers doivent faire autant que le président Sall. « Il est tout aussi important que ceux qui devraient y répondre constatent que c’est le président qui est élu et qu’un geste républicain, un appel, un message au nom du groupe, est important pour apaiser cette situation de manière définitive. »

Suite à la proclamation des résultats définitifs de la Présidentielle du 24 février 2019 par le Conseil constitutionnel, le Chef de l’Etat a fait face à la presse. A l’occasion, il a lancé un appel au dialogue à l’endroit de l’opposition.