NETTALI.COM – Le Colonel  Abdourahim Kébé, chargé de la Défense du parti Rewmi a recouvré la liberté. C’est à l’issue de son face-à-face, ce mardi 5 mars 2019, avec le Doyen des juges d’instruction, près le Tribunal de grande instance de Dakar. 

L’ancien patron de la Direction des relations publiques des armées n’est pas tout à fait libre de ses mouvements. Le juge Samba Sall  l’a placé sous contrôle judiciaire, après son inculpation pour provocation à un attroupement non armé.

Le militaire à la retraite a été appréhendé ce dimanche 3 mars 2019. Il a été cueilli chez lui, à Saint-Louis après avoir été appréhendé à cause d’un message posté sur son compte facebook.

‘’ Sénégalais debout ! Une riposte énergique du peuple s’impose. Face à ce qui apparaît comme un hold-up électoral que veulent nous imposer les valets de Macron, une seule attitude, la révolte populaire. Nous ferons comprendre à la France que le Sénégal n’est pas un pays banania, et au pouvoir, que la confiscation de la volonté populaire, ne sera pas acceptée’’. Tel est le contenu du message incriminé.