NETTALI.COM – Alors que les voix s’élevaient dans le camp du Burkina Faso pour contester la validité des tests effectués sur les joueurs et encadreurs burkinabé, la CAF a réagi.

La réponse de la CAF ne s’est pas fait attendre. Dans un communiqué aussi bref que cinglant, la Confédération a opposé une fin de non-recevoir aux Etalons.

 » Le jury disciplinaire a établi que les résultats des tests PCR ont été effectués par un laboratoire médical international, indépendant et agréé. Par conséquent, les résultats des tests font foi et ne peuvent être contestés « , lit-on sous la plume du président du jury disciplinaire, Raymond Hack. Le ton est donné, et il n’est pas à la discussion.

A rappeler que cinq joueurs du Burkina Faso ont été testés positifs ce vendredi 7 janvier au soir : Edmond Tapsoba, l’une des stars de l’équipe, Dango Aboubacar Faissal, Ouattara, Saidou Simpore et Soumaila Ouattara. Kamou Malo, le sélectionneur, est lui aussi positif, ainsi que des membres de l’encadrement.
Une situation qui a rendu furieux les Etalons qui évoquent des manquements au protocole sanitaire de la part de la Confédération Africaine de Foootball, l’instance dirigeante du football africain.

 » On ne peut pas venir nous apprendre la veille du match qu’il y a des cas positifs. C’est inacceptable « , a affirmé le capitaine Burkinabé, Bertrand Traoré.