NETTALI.COM – Le ministre du Commerce a sorti un communiqué ce mardi pour rappeler les règles du jeu en matière d’avance et de caution de loyer. Elle dit avoir instruit ses services de faire respecter la loi.

Aminata Assome Diatta, le ministre du Commerce, signale que de nombreuses complaintes de locataires et d’associations de consommateurs lui ont relevé que des bailleurs et courtiers exigent une caution et une avance de loyer supérieures à deux (02) mois, voire quatre (04) mois.

Dans un communiqué sorti ce mardi, elle rappelle que le décret n°77- 527 du 23/06/1977 relatif au montant du loyer à usage d’habitation qui dispose en son article 7 alinéa 3 que «le montant du cautionnement et des loyers à verser d’avance à titre de garantie ne peut excéder une somme correspondant à deux (02) mois de loyer.»

Elle souligne donc que les bailleurs et commissionnaires de bailleurs «sont tenus aux respects stricts des dispositions règlementaires susvisées sous peine de poursuites judiciaires devant le Tribunal de Grande Instance».

Le ministre déclare que les services compétents de l’Etat veilleront particulièrement à l’application de la règlementation sur le loyer.