NETTALI.COM  – Le combat se prépare depuis trois bonnes années. Mais l’affaire Siteu-Pape Sow n’a pas eu lieu ce dimanche. Et pour cause, l’un des deux lutteurs a été sévèrement blessé lors d’une violente bagarre entre supporters. 

C’est à croire que l’arène nationale ne peut plus accueillir un seul combat sans qu’il ne termine dans les violences. Ce dimanche, l’affaire tant attendue entre Siteu et Papa Sow s’est terminée en queue de poisson. Des scènes d’une extrême violence ont gâché la fête. Le lutteur Papa Sow a reçu un projectile lors d’une bagarre entre ses supporters et ceux de Siteu. Violemment atteint, l’ancien de l’écurie Fass a perdu beaucoup de sang. Consulté par un médecin, il a dû abandonner avant même de démarrer son face-à-face avec Siteu. Ce dernier était d’ailleurs dans une colère noire. Et il en veut à son adversaire du jour.

« Je n’ai rien à voir avec ce qui s’est passé« , a déclaré Siteu chez nos confrères d’Itv. Il veut d’ailleurs que le Cng de lutte le déclare vainqueur. « Papa Sow n’est pas un homme responsable. Il m’a beaucoup déçu. Il n’aurait jamais dû se battre avec des supporters. On prépare ce combat depuis 3 ans. J’ai tout investi pour être prêt. Papa Sow n’avait pas le droit de gâcher la fête« , dit-il. Avant de jurer : « Personnellement, je ne lutterai plus avec lui. »

Organisateur du combat, Pape Abdou Fall ne cache pas sa frustration. Il dit avoir tout fait pour une bonne journée de lutte avec frappe. Aussi appelle-t-il les différents acteurs à plus de responsabilité.

Quant aux riverains de l’arène nationale, ils n’ont cessé d’alerter pendant toute la journée de ce dimanche. Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux ont montré des jeunes déchaînés se diriger vers l’arène en cassant tout sur leur passage.