NETTALI.COM – De grandes manifestations à Dakar et dans les autres villes du Sénégal. C’est ce que prévoit le mouvement Y en a marre pour dénoncer le fonctionnement de justice.

Aliou Sané et ses camarades ont, devant la presse, fait le procès de la justice en dénonçant le « deux poids, deux mesures ». Et si les activistes ont haussé le ton, c’est parce qu’ils sont contre la détention de Kilifeu après que son codétenu Simon a obtenu la liberté provisoire. « Nous allons vers de grandes manifestations sous le slogan “Yonn migui diengue”. C’est de grandes manifestations sur la problématique de notre justice. Ça peut être des marches, de grosses mobilisations pacifiques », a déclaré Aliou Sané.

Il poursuit : « à l’instar de Simon, Kilifeu présente toutes les garanties de représentation en justice. Pourquoi le juge a rejeté sa demande de mise en liberté provisoire ? Kilifeu reste otage de la justice manipulée par la politique. Il a des opinions qui dérangent. Vous avez vu l’affaire des députés cités dans l’affaire de trafic de passeports diplomatiques. Pour la première fois l’Assemblée respecte autant le droit des députés. Malgré le fait que leur immunité parlementaire ait été levée, on constate tous la lenteur qu’il y a sur cette affaire ».

Par ailleurs, le mouvement Y en a marre a également dénoncé le fait que les choses ne bougent pas dans l’affaire de la plainte de Kilifeu à la brigade de la cybercriminalité contre les diffuseurs de sa vidéo.

Il faut rappeler que Kilifeu, Simon et leur dénonciateur, Thier sont poursuivis entre autres délits, pour faux dans un document administratif, tentative de trafic contre Kilifeu et X, complicité de corruption, complicité de tentative de faux et complicité de trafic de migrants.