NETTTALI.COM – Des agents du commissariat urbain de Kébémer sont mis à pied, selon L’As. Cela, à la demande de Mansour Faye. Si cette sanction pourrait s’expliquer par une faute qu’ils auraient commise, un autre son de cloche tente de faire croire que c’est parce qu’il a été  contrôlé que le ministre et beau-frère du chef de l’Etat s’est emporté. Des agents du commissariat urbain de Kébémer sont mis à pied jusqu’à nouvel ordre, depuis vendredi. Et pour cause ? Selon la livraison du jour du quotidien L’As, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, s’est plaint auprès de leur hiérarchie pour tracasseries policières contre les transporteurs. A en croire le journal, c’est dans la foulée de la grève des syndicats des travailleurs routiers que le maire de Saint-Louis avait décidé jeudi, dans la nuit, de quitter la ville pour se rendre à Dakar, conduisant lui-même son véhicule, sans escorte ni accompagnement, pour constater la situation. Arrivé vers Kébémer, vers minuit, le beau-frère du président Macky Sall tombe sur un embouteillage monstre, avec des camions stationnés sur la chaussée. S’étant rendu compte que les chauffeurs de camion avaient immobilisé leurs véhicules, à la demande des policiers, il est venu vers ces derniers pour leur signifier qu’ils n’avaient pas le droit de contrôler deux camions en même temps. Un des policiers l’aurait rabroué, rapporte L’As du jour. Un autre son de cloche tente de faire croire que c’est parce qu’il a été contrôlé que le ministre s’est emporté.