NETTALI.COM – Moustapha Diakhaté, ex-patron du groupe parlementaire Benno bok yakaar, accuse Yewwi askan wi de vouloir instrumentaliser la convocation de Barthélémy Dias.

La convocation, pour comparution, de Barthélémy Dias, est perçue dans les rangs de Yewwi Askan Wi comme une instrumentalisation de la justice. Mais Moustapha Diakhaté  fait entendre un autre son de cloche. De l’avis de l’ancien chef de cabinet du président Macky Sall, «… en vérité, c’est bien la coalition Yewwi Askan Wi qui cherche à instrumentaliser le procès de Barthélemy Dias dans l’affaire du meurtre de Ndiaga Diouf».

«Contrairement aux affirmations de cette coalition, le procès n’empêchera pas M. Dias de briguer le poste de maire de Dakar en janvier 2022. C’est pour dire que Yewwi Askan Wi prend les Sénégalais pour des demeurés, en considérant la comparution, le 10 novembre 2022, de Barthélemy Dias comme une instrumentalisation de la justice pour liquider un adversaire politique», écrit-il, sur Facebook.

«A l’époque, déclare encore Diakhaté, personne ne savait que M. Dias serait, au 10 novembre 2021, le candidat de Yewwi Askan Wi. Considérer comme une coïncidence troublante entre le procès et l’élection municipale de Dakar participe d’une stratégie victimaire et d’une volonté manifeste de salir la justice».

L’ancien président du groupe parlementaire BBY d’ajouter : «Si M. Dias était présent le 7 juillet 2021, il n’y aurait pas de report du procès. Contrairement au civil, en matière pénale, les avocats ne peuvent pas représenter leur client.»