NETTALI.COM – Dans un communiqué qui nous est parvenu ce 8 octobre, le parti de Déthié Fall apporte son soutien à Bougane Gueye Dani et demande au reste de l’opposition d’adopter la même posture. C’est au sujet de ce qu’il prend pour des  velléités de musèlement et de liquidation du groupe de presse DMEDIA. Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, puisque Y’en a marre a décidé de porter le combat.

Le Prp, Parti républicain pour le progrès/Disso Ak Askan Wii, que dirige Déthie Fall, apporte toute sa solidarité au groupe DMEDIA et au Président Bougane Gueye Dany. Cela, «  suite aux velléités de musèlement et de liquidation dudit groupe de presse par le régime du Président Macky SAL », indique  un communiqué du Prp.

« Nous dénonçons avec véhémence de tels agissements qui n’honorent ni l’Etat de droit, ni la liberté d’expression, ni la démocratie, ni le droit constitutionnel du citoyen à l’information. Nous témoignons toute notre solidarité à l’ensemble de la presse sénégalaise dont le Groupe DMEDIA qui constitue aujourd’hui l’un des derniers remparts dans la défense de la démocratie et la manifestation des droits des citoyens », souligne le texte.

Ainsi, Déthié Fall et Cie demandent à toute l’opposition sénégalaise de se mobiliser « contre cet énième coup d’essai porté à la démocratie et aux droits des citoyens ».

                                                                                 Y’en a marre entre dans danse  

L’appel de Déthié Fall n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Y’en a marre,  qui pense que le groupe de presse de Bougane Gueye «doit continuer de rayonner dans le paysage médiatique du Sénégal», déclare : «Le tuer, c’est amputer notre pays d’un groupe de presse ayant apporté une contribution certaine dans l’approfondissement de notre démocratie. L’anéantir, c’est plonger dans la précarité et l’incertitude des centaines de mères et pères de famille…».

«Il reste à prouver que les autres grands groupes de presse sont soumis à la même rigueur que Dmedia. Payer les impôts, Oui ! Mais plan de liquidation ciblé, Non! », indiquent Aliou Sané et Cie.