NETTALI.COM – Accusé d’avoir insulté Fatoumata Ndiaye du mouvement “Fouta Tampi”, Mamadou Sarr alias Mara a été condamné, hier, à six mois de prison assortis du sursis.

Attrait à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour injures et menaces de mort, le prévenu, étudiant en licence à la faculté des sciences et techniques, s’est confondu en excuses, selon la livraison de ce mardi de Enquête.

D’ailleurs, il précise que, depuis la division des investigations criminelles, il a regretté son acte. Toutefois, il a évoqué l’excuse de provocation. A l’en croire, la plaignante, qui était absente lors de sa comparution, l’avait traité de “Gordjiguene’’ (homosexuel). “Mes mots ont dépassé ma pensée. J’ai parlé avec le cœur. Je n’ai jamais eu l’intention d’exécuter ces menaces”, dit-il. A la suite de Me Mouhamadou Moustapha Dieng qui a informé du désistement de sa cliente, le représentant du ministère public a requis deux ans de prison avec sursis.

L’avocat de la défense Me Seyba Danfakha a sollicité la clémence du tribunal. “Les quelques jours passés en prison lui ont fait comprendre qu’il y a des mots à ne pas dire et des actes à ne pas poser. Nous sommes dans un contexte politique, cela n’explique pas cet écart de langage. Ils défendent le même idéal”, a plaidé la robe noire, selon la même source.