NETTALI.COM – Dans un entretien accordé au quotidien “Le Témoin”, Pape Samba Mboup, ancien chef de cabinet du président Wade et nouveau souteneur du président Macky a avec son franc-parler habituel, critiqué les collaborateurs déloyaux du président avant de lui conseiller de faire revenir ses anciens collaborateurs limogés du gouvernement.

“Je m’étonne de ne plus voir dans son entourage des gens qui formaient un rempart autour de lui, qui montaient au créneau pour le défendre et qui mettaient efficacement en oeuvre sa vision. Des gens qui étaient sur tous les fronts. Parmi ceux-là, son ami éternel Mahammad Boun Abdallah Dionne qui n’a jusqu’à présent qu’une seule ambition : aider à la réussite de son ami Macky Sall. Il y avait aussi Aly Ngouille Ndiaye, un homme discret, loyal, courtois et efficace. Et aussi Amadou Ba, un cadre compétent, grand économiste, bon ministre des Finances qui a beaucoup contribué à la reprise de la ville de Dakar lors de la dernière présidentielle. Je n’oublie pas Mouhamadou Makhtar Cissé, un Inspecteur général d’Etat qui a fait ses preuves à la tête de la Douane puis, plus tard, de la Senelec après s’être illustré aussi au ministère du Budget et en tant que directeur de cabinet du président et aussi de marquer de son empreinte le ministère de l’Energie. Le « fédayin » Moustapha Diakhaté figure dans ce lot. Last but not least, je citerai Mimi Touré, cette grande dame qui a fait ses preuves dans le système des Nations unies avant de venir soutenir le président Macky Sall qu’elle a défendu bec et ongles, et intelligemment, dans toutes les tribunes, sur tous les plateaux, dans tous les studios. Tous ces responsables décrochaient toujours leurs téléphones, ouvraient leurs portes aux militants et aux citoyens en plus de s’acquitter avec compétence de leur travail.“, a rappelé le nouveau souteneur de Macky Sall, Pape Samba Mboup, comme pour le regretter. Un appel qui est en même temps un conseil adressé au président de la république.

“Le président de la République a un réel problème de casting et il est trop sentimental, ce sont les deux défauts que je peux lui reprocher à côté de ses innombrables qualités. Or, il devrait savoir, ce qu’à Dieu ne plaise, que s’il devait quitter le pouvoir un jour, ce sont les gens qu’il protège aujourd’hui qui seraient les premiers à lui tourner le dos pour pactiser avec ses vainqueurs. Nous-même avons vécu cette situation à notre détriment lorsque le président Wade a perdu le pouvoir. Les gens qui lui disaient que son fis est le meilleur ont été les premiers à se rallier à Macky Sall !“, a prévenu Pape Samba Mboup.