NETTALI.COM – Le PDS et de ses alliés demandent  la levée immédiate de l’immunité parlementaire des deux députés Boubacar Biaye et Mamadou Sall, cités dans le trafic présumé de passeports diplomatiques. A ce propos, l’ancien président du Sénat a porté de graves révélations. 

Reçue hier par le khalife général des mourides et son porte-parole, le Parti démocratique sénégalais et ses alliés souhaitent la levée de l’immunité parlementaire des députés cités dans le trafic de passeports diplomatiques.

En clair, présent dans la délégation, Cheikh Mbacké Bara Doly, Président du groupe parlementaire Liberté et démocratie, a demandé la levée immédiate de l’immunité parlementaire des députés Boubacar Biaye et Mamadou Sall cités dans une affaire de trafic de passeports diplomatiques.

“Vous entendez le scandale de l’Assemblée nationale. Il y a beaucoup de bruit. On a cité nos deux collègues députés de la coalition Benno Bokk Yaakaar, en l’occurrence Mamadou Sall et Boubacar Biaye. L’un est le président du Conseil départemental de Sédhiou, l’autre est celui de Salamata. L’autre aussi était un député de la 12e législature et président du Conseil département de Saraya. On a cité personne de l’opposition. Il faut qu’on accélère la procédure de levée de leur immunité parlementaire. Les cas de Khalifa Sall et Ousmane Sonko ont été vite réglés. Nous ne leur souhaitons pas du mal, mais il faut que leur immunité soit levée, pour que la justice puisse faire son travail’’, a-t-il déclaré.

Se son côté, Pape Diop, ancien maire de Dakar et ancien député à l’Assemblée nationale a révélé que la liste des parlementaires impliqués est plus longue.  “Ce trafic ne concerne pas que ces deux députés. La liste des parlementaires trempés est beaucoup plus longue “, a-t-il soutenu. Avant de poursuivre : “certains députés se marient et six mois plus tard, ils reviennent présenter un certificat de divorce. Par la suite, ils se remarient pour faire bénéficier leurs conjointes du sésame “.