NETTALI.COM – L’ancien directeur régional d’Amnesty international, ancien président de la Raddho (Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme), ancien président du Comité sénégalais des droits de l’homme (Csdh), expert indépendant des Nations unies et fondateur du «Think thank Africajom Center» dit avoir compris pourquoi le président Macky Sall

 «Je comprends le Président Macky Sall qui retarde sa déclaration sur le 3e mandat. Il redoute une perte d’autorité et une campagne électorale anticipée qui ajoute aux confusions. Le Président Macky Sall est un monstre politique, très expérimenté qui sait mieux que nous tous qu’un 3e mandat n’est pas possible au Sénégal. Les événements du mois de mars dernier sont édifiants pour qui sait décrypter les signes», soutient Alioune Tine dans un entretien accordé à “L’Observateur”.

Selon lui, les juristes qui soutiennent que Macky Sall a droit à un troisième mandat sont les mêmes qui encensaient Alpha Condé.

«Ceux qui le disent sont les mêmes qui disent à Alpha Condé, en Guinée, voilà les recettes pour s’éterniser au pouvoir, on a vu les résultats», ajoute-t-il.

«Ce que nous avons vécu le 23 juin 2011 est inédit dans les annales de l’histoire politique du Sénégal post-indépendance. Cette aventure nous l’avons vécue avec le Président Macky Sall. Nous l’avons vécue avec la plupart des constitutionnalistes sénégalais. À cause de cette aventure, le Président Macky Sall a été élu. Sa mission historique, c’est de défendre la limitation du mandat à deux. Il sera le leader panafricain de demain, la boussole vers qui on va tourner en cas de tempête. L’Afrique et sa jeunesse ont faim de héros épique, d’un leader africain francophone qui sort du pouvoir avec panache, en laissant des œuvres qui parlent pour lui », fait remarquer Alioune Tine.