NETTALI.COM  – Le parti de l’ancien ministre Thierno Alassane Sall n’a pas l’intention de s’allier avec des formations politiques comme le Pds. Dans un communiqué, la “République des valeurs” a indiqué qu’elle ne signera la charte de la coalition “nouvellement annoncée”.

Il y a quelques jours, le Parti démocratique sénégalais (Pds), la Convergence démocratique et libérale Bokk Gis Gis, And-Jëf/Pads, le Congrès de la renaissance démocratique (Crd) et “Jotna” ont annoncé la naissance d’une nouvelle coalition électorale. Et beaucoup se sont étonnés de voir sur la liste des partis membres, la “République des valeurs” de Thierno Alassane Sall. La cause : dans un passé récemment, l’ancien ministre de l’Energie a publié un livre, “Protocole de l’Elysée : confidence d’un ancien ministre sénégalais du Pétrole“, dans lequel il fustige la gestion du pays par le régime du Parti démocratique sénégalais (Pds). Pour certains analystes, en intégrant cette coalition, Thierno Alassane Sall venait de se renier. Eh bien, il n’en est rien. La “République des valeurs” ne sera pas dans la coalition du Pds et de ses alliés.

La République des valeurs ne se reconnaît pas dans les alliances au niveau national. En conséquence, elle ne signera pas la charte de la coalition nouvellement annoncée. Notre option de toujours  a été de construire un vrai pôle alternatif  ancré sur l’éthique et la citoyenneté“, lit-on dans un communiqué rendu public ce lundi par le parti de Thierno Alassane Sall. Et la même source d’ajouter : “La République des valeurs reste ouverte à tous les Sénégalais, mouvements citoyens et forces politiques qui s’opposent résolument au régime actuel pour une refondation de la République.”

En outre, le parti de Thierno Alassane Sall souligne que “face à cette situation“, il annoncera “très prochainement les modalités de sa participation aux élections départementales et communales“.