NETTALI.COM-Les premiers éléments de l’enquête relative au braquage mortel et viol au Complexe agro touristique de Darou Ndoye révèlent que le vigile et l’ami d’enfance du propriétaire sont dans le coup.

Du nouveau dans l’affaire du braquage mortel et viol au Complexe agro touristique de Darou Ndoye. Les éléments en charge de l’enquête ne perdent pas de temps pour apporter la lumière sur cette affaire rocambolesque qui fait les choux gras de la presse. En effet, selon des informations, l’ami d’enfance du propriétaire et le gardien sont impliqués dans ce braquage. D’après Libération, le vigile Pathé Sow, a ouvert les portes du campement aux assaillants avant de faire dans la simulation. Oumar Sarr, que le propriétaire considérait comme son propre frère, a aussi aidé les malfaiteurs.

Premier à tomber, le vigile âgé de 17 ans avait indiqué aux assaillants que son patron avait gardé une mallette d’argent qui contenait en réalité des documents. Pour contraindre le propriétaire à collaborer, Mouhamed Kâ a violé son épouse devant lui. Arrêté en même temps qu’Abdourahmane Diop, Abdou Kâ avait été envoyé en prison en décembre 2020 avant d’être libéré.

Au total onze personnes sont arrêtées dans le cadre de l’enquête, informe la gendarmerie dans un communiqué. Selon les pandores, le cerveau de la bande, les présumés auteurs du meurtre et du viol de la dame ainsi que des délinquants récidivistes récemment élargis de prison, ont été mis aux arrêts. Cinq pistolets ont été saisis lors des perquisitions et l’enquête se poursuit.

«Après avoir attaqué le propriétaire et violé son épouse, ils se sont enfuis en emportant la somme de trente mille (30.000) francs CFA ainsi que des habits», révèlent les gendarmes.

Alertés, deux voisins venus à leur rescousse ont été également violemment pris à partie et l’un a été mortellement atteint par balle à l’abdomen. Il rendra l’âme au cours de son évacuation à l’hôpital de Tivaouane.