NETTALI.COM – Paralysie dans le secteur de la santé. Malgré le contexte d’expansion de la 3e vague de Coronavirus, les professionnels décrètent une grève de 48 heures, à compter de ce lundi.

Malgré la troisième vague de la Covid-19, une grève vient s’ajouter à la situation, le Collectif des médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes en spécialisation du Sénégal (Comes) décrète une grève, aujourd’hui et demain.

Selon le communiqué y relatif, ce mouvement de 48 heures va concerner la cessation de toutes les activités de consultations astreintes, les gardes et les urgences.

Le collectif réclame le paiement de leurs bourses, non sans s’insurger contre la réticence du ministère de la Santé et de l’Action sociale à s’engager dans un large chantier de réforme visant à améliorer le quotidien des spécialistes sur l’ensemble du territoire sénégalais.

A en croire le Comes, cela s’inscrit indéniablement dans le cadre d’une amélioration de l’ensemble du secteur sanitaire au Sénégal.

Qui plus est, le Comes déplore avec véhémence cette attitude des autorités qui consiste à repousser les échéances de la réalisation de ses promesses à des délais indéterminés. Selon le communiqué, les revendications du Comes sont depuis toujours justes, logiques et conformes aux conditions d’exercice optimales souhaitées. Il dit se trouver dans l’obligation de décréter cette grève, afin de montrer son désarroi dans ces manquements qui ne font qu’estomper la confiance mutuelle avec le ministère.