NETTALI.COM – Victime d’une lésion musculaire, Youssouf Sabaly sera absent plusieurs mois. Il manquera le match Sénégal-Togo du 1er septembre, comptant pour la première journée des éliminatoires à la coupe du monde 2022. 

Youssouf Sabaly n’est pas encore au bout de ses peines. Handicapé par les blessures depuis deux ans, lui ayant même coûté un transfert à Naples, le défenseur sénégalais qui pensait pouvoir reprendre son envol dans le championnat espagnol où il a atterri l’été au Betis, en provenance de Bordeaux, va devoir prendre son mal en patience. Le latéral droit doit encore rester quelques mois hors circuit.

Blessé en match de préparation face à l’As Rome, Sabaly qui a déjà raté la première journée de Liga contre Majorque (1-1), sera absent pour plusieurs mois, a informé son entraîneur, Manuel Pellegrini, hier jeudi, en conférence de presse. Un coup dur pour le club sévillan qui devra s’appuyer sur Martin Montoya, peu utilisé jusque-là, depuis son arrivée en 2020. Un coup dur également pour l’équipe nationale du Sénégal qui pensait pouvoir récupérer son latéral de 28 ans (21 sélections) pour la réception du Togo le 1er septembre à Thiès, comptant pour la première journée des éliminatoires à la coupe du monde 2022. Mais peut-être un mal pour un bien pour le champion du monde 2013 chez les U20 avec la France.

Au début, il a été annoncé absent pour moins d’un mois, mais comme sa récupération tardait à se faire, les médecins du club espagnol ont décidé de l’envoyer en salle d’opération. L’ancien latéral des Girondins de Bordeaux a été opéré pour pallier sa blessure au tendon proximal du muscle droit antérieur de la cuisse gauche, contractée le 7 août dernier. Sabaly devrait être absent au moins deux mois.