NETTALI.COM – Macky Sall doit faire en sorte que Karim Wade et Khalifa Sall reviennent dans le jeu politique. C’est du moins l’avis de Alioune Tine.

Invité de la rubrique « Grand’Place » du quotidien Enquête ce samedi, Alioune Tine s’est prononcé  sur le sort de Karim Wade et de Khalifa Sall, en demandant leur réhabilitation. «  Le Chef de l’Etat a l’initiative politique. Il devrait faire en sorte qu’ils reviennent. Si des fragments de la société ne se sentent pas représentés, cela peut amener des catastrophes. Les faire revenir contribuera à la consolidation de la paix dans notre pays. Le Sénégal en a besoin », soutient l’ex-coordonnateur du M23.

Alioune Tine a aussi déclaré que le dialogue politique a fini en eau de boudin. « Le dialogue a échoué. Avec tout ce que cela a donné, aujourd’hui, cela va nous mener vers des tensions en 2024. Il faut, d’une manière ou d’une autre, reprendre là où ça s’est gâté pour produire du consensus pour éviter un 2024 catastrophique. Il n’est pas trop tard pour le faire. Cela requiert du côté du pouvoir et de l’opposition qu’ils se fassent violence. C’est extrêmement important. Nous n’avons pas besoin, par nos attitudes et la politique, d’affaiblir davantage un Etat qui est aujourd’hui très affecté par la pandémie et Delta. On ne prend pas conscience de son impact. Ce moment doit être un moment de conscience collective et voir comment désamorcer les bombes à retardement de 2024 », a mentionné le défenseur des droits de l’homme.

L’ex-patron de la Raddho a également été interrogé sur les problèmes liés aux certificats de résidence. Sous ce rapport, pense-t-il : « Je me dis que nous avons un système qui dysfonctionne et qui produit souvent de la tension, de la discorde, des conflits. Aujourd’hui, ce à quoi je pense est comment repenser tout ce système, de guérir ses pathologies. Je me dis autant les responsables de l’Etat que ceux de l’opposition doivent revoir un tout petit peu leur attitude ».