NETTALI.COM – Reconnus coupables de tricherie au concours d’entrée à la police, cette année, S. Fall et A. Guèye ont été condamnés à deux mois d’emprisonnement, dont 15 jours ferme.

L’affaire de tricherie qui a failli entacher le concours de la police qui a eu lieu le 6 août dernier connait des rebondissements. Les présumés coupables, S. Fall et A. Guèye, placés sous mandat de dépôt le 10 août pour fraude dans un concours public, ont été condamnés à deux mois d’emprisonnement, dont 15 jours ferme. Cela, à l’issue du jugement rendu hier jeudi, par le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Revenant sur les faits, S. Fall a déclaré en des propos relayés par la livraison du jour de Rewmi Quotidien : “J’ai été interpellé au cours de l’épreuve du droit public. J’avais envoyé le sujet via WhatsApp à un ami, étudiant à la faculté des Sciences Juridiques et Politiques (FSJP). Ce dernier avait déjà traité l’épreuve”.

Son co-prévenu, de son côté, déclare : “Le surveillant avait surpris la nommée A. Guèye en train de recopier sur mon cahier. On avait déposé les bagages entre les tables pour matérialiser la distanciation sociale. Je n’ai pas personnellement touché le cahier. Parce que j’avais assez révisé mes cours”.