NETTALI.COM – 50 millions de F Cfa. C’est le budget dérisoire alloué au Centre des opérations d’urgence sanitaire, dans un contexte de progression vague pandémique.

Alors que le Coronavirus poursuit sa progression au Sénégal, le Centre des Opérations d’urgence sanitaire (COUS) est miné par des difficultés financières.

Ainsi, la tenue d’un webinaire par les ONG Enda, Osiwa et Cicodev a été l’occasion pour le Dr Abdoulaye Bousso d’informer que le centre survit grâce aux perfusions régulière de partenaires. « Le budget classique pose problème. Sans les partenaires, on aurait fermé le centre. Nous avons un budget de 50 millions FCFA qui est un budget de fonctionnement… », déclare le directeur du COUS ; ajoutant : « I l y a une urgence de disposer de fonds. C’est très important qu’on prévoie cela dans les budgets, car ça peut poser la problématique de la pérennité de nos structures. Il faut investir dans la préparation, même si on sait que la riposte est importante. Ne nous arrêtons pas au financement de la riposte et le financement de la préparation est très important. Il faut impérativement que nous soyons préparés ».

Le Pr Bousso, précisant sa pensée, indiquera qu’en cette période de pandémie de la Covid 19, « les équipes mobiles d’intervention de soutien à la Covid-19 demandent des ressources » que le COUS n’a pas avec un budget limité au fonctionnement.