NETTALI.COM – « Souleymane Téliko cherche à se débiner mais il n’y arrivera pas », a déclaré Madiambal Diagne, qui poursuit le magistrat devant la chambre criminelle de la Cour Suprême, suite à des accusations portées contre sa personne.

« Avis aux médias », c’est la nouvelle trouvaille de Madiambal Diagne qui a écrit aux journalistes pour faire le point sur le différend qui l’oppose au juge Souleymane Téliko.

A en croire l’Administrateur général du Groupe Avenir Communication SA, « Souleymane Téliko cherche à se débiner mais il n’y arrivera pas ».

Madiambal de préciser sa pensée en ces termes : « Après avoir obtenu, conformément à la loi, l’autorisation de poursuivre M. Téliko devant la chambre criminelle de la Cour Suprême, suite à de fallacieuses accusations de viol et d’escroquerie portées contre ma personne, à la barre du tribunal de grande instance de Dakar, différentes démarches et procédures ont été enclenchées. A notre grande surprise, M. Téliko s’organise systématiquement pour ne pas recevoir la Sommation interprétative que je compte lui servir depuis le 6 juillet 2021 ».

Poursuivant son récit, M. Diagne mentionne : « Les huissiers de justice Me Adama Dia (huissier à Dakar et par ailleurs Président de l’Ordre des huissiers du Sénégal) et Me Seynabou Diaw Faye (huissier de Justice à Thiès) commis se sont rendus, tour à tour, à ses domiciles dakarois, à son bureau à Thiès et au siège de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), pour lui remettre la Sommation ».

En définitive, conclut-il : « A la date où ce communiqué est produit, les auxiliaires de Justice ne parviennent pas à trouver le président de l’UMS, de surcroît magistrat à la Cour d’appel de Thiès. Les huissiers ont eu à faire le pied de grue devant son domicile de Scat-Urbam près de la Foire de Dakar, durant plusieurs heures et plusieurs jours de suite et Souleymane Téliko y demeure cloîtré à l’intérieur et leur refuse l’accès. Il est aussi invisible à son bureau à Thiès aux différentes descentes des huissiers ».