NETTALI.COM  – Exclus de l’Université de Dakar, des étudiants de différentes facultés vont entamer une grève de la faim ce jeudi. Ils dénoncent ainsi ce qu’ils qualifient de “décision injuste” du Conseil de discipline. 

Les étudiants, membres de la Coalition articles 118 et 119 du Cocc de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Ucad injustement sanctionnés lors du dernier Conseil de discipline tenu le vendredi 02 Juillet passé, comptent observer une grève de la faim dès demain (ce jeudi, ndlr) à la première heure pour faire prévaloir leur droit“, révèle le communiqué des étudiants. Ces derniers promettent aussi de faire une importante déclaration devant le rectorat même de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).

Pourtant, ces étudiants exclus de l’Université semblaient revenir à de meilleurs sentiments après avoir menacé, dans un premier temps, de perturber les examens de fin d’année.  “Après avoir eu des échanges féconds avec le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le Collectif des étudiants radiés appartenant à la liste de la Coalition Cocc, voudrait porter à la connaissance du grand public et des étudiants qu’il suspend son mot d’ordre quant à la non tenue des examens programmés sans le rétablissement des camarades injustement suspendus“, informait un communiqué publié un peu plus tôt dans la journée. Et la même source d’ajouter : “Cette décision découle de la promesse du Recteur de l’Ucad de revoir au cas par cas sur la base des preuves apportées, les sanctions qui pèsent sur les étudiants suspendus. Et, le cas échéant, de nouveaux examens seraient donc réorganisés pour le cas des étudiants réintégrés ou innocentés après les examens de faculté initialement programmés.” “Ayant une foi inébranlable en la parole de l’autorité, nous prenons acte de ce début de dénouement. En conséquence, pour affirmer notre volonté sincère et renouvelée d’aider à parvenir à un consensus définitif pour la résolution de ce problème, nous avons décidé de surseoir momentanément à notre plan d’action initial, dans l’attente que le pouvoir judiciaire se prononce dans les délais légaux sur les mérites de notre demande de référé administratif, les examens devant se tenir jusqu’au 02 Août 2021 inclus“, avaient aussi souligné ces étudiants.