NETTALI.COM – Sans doute dopé par la décision rendue par la Chambre d’accusation sur l’affaire des 94 milliards, Mamadou Mamour Diallo répond à Ousmane Sonko. L’ancien directeur national des Domaines invite le leader de Pastef à aller s’expliquer sur les accusations de viol qui pèsent sur lui.

 

Jusqu’au dernier souffle de vie sur terre, aucun tribunal ne pourra démontrer que Mamadou Mamour Diallo a soustrait, dans le budget de l’Etat, 94 milliards.” C’est par ces mots que l’ancien directeur national des Domaines a salué la décision rendue par la Chambre d’accusation qui a débouté Ousmane Sonko dans l’affaire dite des 94 milliards. Relancé sur les accusations d’Ousmane Sonko, Mamadou Mamour Diallo, qui participait à un forum à Louga, réplique : “S’agissant de ce monsieur que vous venez de citer, pour la première fois dans l’histoire politique de ce pays, un candidat à la magistrature suprême a été accusé de faits aussi graves que le viol par une jeune fille d’une vingtaine d’années. De mon point de vue, je pense qu’il valait mieux aller répondre au tribunal, d’éviter le dilatoire, d’éviter des faire des sorties intempestives auxquelles les Sénégalais sont aujourd’hui lassés.”

Convaincu que la carrière politique d’Ousmane Sonko est terminée, Mamadou Mamour Diallo estime que “les Sénégalais n’accepteront jamais d’élire à la tête de ce pays un homme politique accusé de faits aussi graves“. Et de prédire : “Dans les prochaines semaines, vous assisterez à des défections massives dans le Pastef parce qu’il y a dans ce parti des hommes de valeurs qui n’accepteront pas d’être dirigés par cet homme (Ousmane Sonko, ndlr).”