NETTALI.COM – De nouveaux rebondissements sont portés dans le bras de fer entre les deux gladiateurs de l’audiovisuel sénégalais Groupe Futurs médias et Origines S.A. Par voie épistolaire, Eutelsat enfonce les Ndour.

Après l’interpellation, survenue hier mercredi, de Ndiaga Ndour, directeur de la TFM, les premiers éléments de l’enquête tombent, relativement au contentieux qui oppose GFM à Origines S.A.

En clair, ça ne sent pas bon pour le groupe de presse fondé par Youssou Ndour, enfoncé par le témoignage de la Direction juridique d’Eutelsat, qui a ses quartiers en France. Par lettre en date du 25 mai 2021, Michel Freundlich, Directeur juridique adjoint d’Eutelsat, liste les éléments compromettants contre la TFM.

A la lumière de la missive, « aucun contrat n’a été signé entre Eutelsat et la TFM, aux fins d’exploitation de la capacité du satellite E21B. »

Qui plus est, un rapport joint à la correspondance établit « l’exploitation frauduleuse par TFM des fréquences sur le satellite E21B, depuis 2018. »

En outre, la lettre indique clairement qu’en l’absence de contrat permettant l’exploitation de la capacité du satellite E21B, « les transmissions effectuées par TFM sont donc illégales. »

Pour finir, la Direction juridique d’Eutelsat rapporte la preuve que « les transmissions effectuées par TFM ont impacté le service d’Origine SA (propriétaire de la 2S TV) sur le répéteur BW03, en rendant inexploitable cette capacité attribuée aux termes d’un contrat d’attribution satellitaire conclu entre Eutelsat et Origine SA (d’El Hadji Ndiaye), le 15 février 2017 ».