NETTALI.COM  – Le Conseil de discipline de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) à eu la main lourde. Réuni vendredi dernier, il a pris des sanctions parfois sévères contre un total de 88 étudiants.

Les violences vécues dernièrement au campus de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) ne sont pas restées impunies. Réuni le vendredi 2 juillet dernier, le Conseil de discipline de l’Ucad à eu la main lourde. L’instance a pris des sanctions contre au moins 88 étudiants accusés d’être impliqués dans ces violences, notamment le saccage de restaurants.

A titre d’exemple, l’instance n’a pas hésité à exclure de “façon perpétuelle” le nommé Dieureudieuf Serigne Touba Mbacké. Ce dernier serait étudiant en Licence 2 à la Faculté de droit. D’autres étudiants – 7 au total, prennent cinq ans de suspension. Il s’agit de deux étudiants en master dont Boucar Diallo (master 1 à la faculté des Lettres et l’autre) et Sidy Diop (master 2 à la faculté de droit). A cette liste s’ajoutent 5 autres étudiants qui sont tous en licence 2 à la faculté de Droit. Il s’agit notamment Pape Abdoulaye Touré très connu dans le milieu des activistes, Walter Charles Mendy, Moussa Guèye, Mamadou Keïta et Lamine Touré.

En outre, le Conseil de discipline de l’Ucad a exclu 37 étudiants de la faculté de Droit pour une durée de 2 ans. 21 de leurs camarades ont eu plus de chance. Ils ont tout bonnement été relaxés alors que 9 autres ont été réprimandés.

Par ailleurs, le Conseil a pris la décision de suspendre les inscriptions de 10 étudiants de la faculté de Droit.  Ce, en attendant leur audition.