NETTALI.COM – Le Président de la République demande aux Ministres en charge des Finances et de l’Economie, de faire une évaluation de l’exécution du plan de relance issu du PAP2A.

 En conseil des ministres extraordinaire, ce lundi, le Chef de l’Etat a salué le vote et la promulgation de la première loi de finances rectificative pour l’année 2021, de même que le bon déroulement du débat d’orientation budgétaire, étape qui détermine les perspectives économiques, sociales, budgétaires et financières pour les trois (03) prochaines années.

« Le Président de la République félicite le Gouvernement, notamment, le Ministre des Finances et du Budget et le Ministre en charge des relations avec les institutions et leurs services, pour la qualité des documents présentés et la pertinence des réponses apportées lors des débats à l’Assemblée nationale », informe le communiqué issu de la rencontre de ce lundi.

Le Chef de l’Etat invite, dès lors, le Gouvernement à intensifier la mise en œuvre des programmes et projets, en vue d’améliorer en permanence, dans l’équité sociale et territoriale, le bien-être des populations.

Le Président de la République demande, au Ministre des Finances et du Budget et au Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, d’engager sans délai, toutes les diligences pour accélérer les décaissements liés à l’exécution des projets sectoriels, avec un suivi adéquat au sein des départements ministériels.

Le Chef de l’Etat rappelle, en outre, au Gouvernement, toute l’importance qu’il accorde à la mise en œuvre accélérée du Programme d’urgence pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes « XËYU NDAW ÑI », à sa territorialisation, en veillant à l’opérationnalisation des différents volets “Recrutements” des 65000 emplois, “Formations” et “Financements”, outre l’application urgente de nouvelle convention Etat-Employeur qui vise 20.000 emplois.

 

Le Chef de l’Etat exhorte, aussi, le Gouvernement, à intensifier les réformes d’amélioration de l’environnement des affaires, mais surtout, à accélérer les programmes prioritaires (PUDC, PUMA, PROMOVILLES, PACASEN, PACASEN RURAL etc.) dans les territoires, afin d’asseoir l’attractivité du Sénégal aux investissements directs étrangers (IDE) et le développement durable.

 

Le Président de la République demande, par ailleurs, aux Ministres en charge des Finances et de l’Economie, de faire une évaluation de l’exécution du plan de relance issu du PAP2A.

 

Le Chef de l’Etat indique l’urgence d’approfondir et de renforcer le dialogue économique, Etat-Secteur privé, en vue d’élargir les bases de croissance économique et les opportunités de création d’emplois, en mettant l’accent sur les filières artisanales et les zones économiques spéciales (ZES).

Le Président de la République invite le Ministre des Finances et du Budget et le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, à lui faire parvenir, avant fin juillet 2021, un rapport exhaustif sur la mutualisation des doctrines d’investissement du FONSIS et de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

Le Chef de l’Etat demande, dans cette optique, au Ministre en charge des Finances, de finaliser la stratégie de gestion du Portefeuille de l’Etat.