NETTALI.COM – Le journaliste Madiambal Diagne, peut enclencher une procédure pénale contre le magistrat, Souleymane Téliko, comme il le souhaite. Me Malick Sall vient d’autoriser la justice à poursuivre le président de l’Union des magistrats Sénégalais (Ums).

Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Me Malick Sall, a adressé ce mardi 29 juin 2021 une correspondance à Mahamadou Mansour Mbaye, procureur général près la Cour suprême, pour lui signifier qu’il donne son autorisation pour des poursuites judiciaires contre le Président de l’Union des magistrats Sénégalais (Ums).

«Monsieur le Procureur général, je vous prie de bien vouloir trouver, ci-joint, la lettre plainte et la demande d’autorisation de poursuites pénales ci-dessous référencée, par laquelle Monsieur Madiambal Diagne, administrateur général du groupe Avenir communication Sa, nous dénonce des infractions qui auraient été commise par le magistrat Souleymane Téliko à son préjudice.

A cet égard, conformément aux dispositions de l’article 25 de la loi organique numéro 2017-10 du 17 janvier 2017 portant statuts des magistrats, j’autorise les poursuites contre le magistrat incriminé du fait des infractions qui auraient été, par lui, commises », écrit le garde des sceaux, Me Malick Sall.

Le 7 juin dernier, le journaliste Madiambal Diagne avait adressé une correspondance au ministre pour lui demander l’autorisation de poursuivre en justice  le magistrat Souleymane Téliko qui l’aurait accusé de viol, lors de leur procès devant le tribunal correctionnel de Dakar, le 4 juin 2021.