NETTALI.COM –  Le weekend dernier, plusieurs cas de noyade ont été enregistrés à travers la capitale. En somme, le bilan fait état de 8 décès en l’espace de 24 heures. C’est dire que les directives du chef de l’Etat pour le renforcement de la surveillance dans ces plages interdites n’ont pas rencontré l’effet escompté.  

Durant le week-end dernier, un bilan total de huit décès par noyade, en l’espace de 24 heures (vendredi 25 et samedi 26 juin) a été enregistré. Le décompte est loin d’être complet, trois autres victimes n’ont pas encore été retrouvées, malgré les recherches qui se poursuivent.

Pas plus tard que samedi, vers les coups de 18 h, un autre corps sans vie de sexe masculin a été découvert dans les ravins de la réserve naturelle du Technopole, sur la route de Cambérène. Il nous est revenu que la victime, Mass Ndiaye, était âgée de 25 ans.  Les agents de la brigade nationale des sapeurs-pompiers ont acheminé le corps sans vie dans un hôpital de la place, pour les besoins de l’autopsie.

C’est dire que le phénomène connait une aggravation, puisque 11 corps sans vie avaient été enregistrés, il y a une dizaine de jours, entre les plages de Malika et de Malibu.

On peut en déduire que les instructions du chef de l’Etat, interdisant la fréquentation de ces plages dangereuses, n’ont pas eu l’effet escompté. Nous devons aussi à la vérité de souligner que presque toutes celles qui sont fréquentables ont été privatisées. L’Etat devra s’employer, pour mettre fin à cette hécatombe.