NETTALI.COM – Les variants indien, sud-africain et britannique du Coronavirus préoccupent les autorités sanitaires, même s’ils n’ont pas encore eu l’effet dangereux produit dans leurs pays d’origine.  

 

De l’avis du responsable du  département virologie de l’Institut Pasteur de Dakar, qui s’est exprimé au JT de 13 H de la TFM ce samedi, il y a deux sortes de variants : les variants intégrés et les variants préoccupants. Selon ses explications, les variants indien, sud-africain et britannique sont classés dans le lot des variants préoccupants.

Toutefois, le médecin tient à rassurer les populations. Il a précisé que les variants britannique et sud-africain sont détectés au Sénégal depuis quelque temps, mais n’ont pas eu un effet de contagion aussi grave que celui produit dans leurs pays d’origine. Quid du variant indien, le dernier à être détecté au pays de la Teranga ? Dr Faye prend date en ces termes : « On va prendre du temps pour étudier son évolution ».

Pour finir, le spécialiste, au titre des mesures conservatoires, a exhorté les Sénégalais à respecter les mesures-barrières et à suivre le programme de vaccination.