NETTALI.COM- L’ex-président burkinabé Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, va être jugé pour l’assassinat de son prédécesseur, Thomas Sankara, lors du coup d’Etat de 1987 qui l’a porté au pouvoir. Invité du Jury du dimanche Aziz Salomane Fall exige la comparution de ce dernier. 
En exil en Côte d’Ivoire, pays dont il a obtenu la nationalité, l’ancien chef de l’Etat ne peut pas être extradé et devrait donc être jugé par contumace. Interpellé sur cette question, Aziz Salmone Fall, politologue, panafricaniste et enseignant au Canada, déclare que la vérité doit éclater dans cette affaire.
« Blaise Compaoré a été inculpé. Il y a une extradition. Il a été exfiltré par ses amis français vers la Côte d’Ivoire, un pays qu’il avait déstabilisé. Il y a eu récemment une tentative du gouvernement d’aller lui parler apparemment, pour qu’il revienne comparaître comme ceux qui sont inculpés », plaide-t-il.
A l’en croire, l’histoire jugera mais, rassure-t-il : « ce travail nous allons continuer à le faire. Il faut absolument que la vérité et la réconciliation adviennent dans ce pays. Vous ne pouvez pas impunément tuer ainsi. Dans tous les cas, la question de l’impunité doit s’arrêter. Si on arrête cela, l’Afrique change »