NETTALI.COM – Nike Inc a révélé jeudi les raisons de sa rupture avec le footballeur brésilien Neymar l’année dernière, expliquant que le joueur aurait refusé de coopérer à une enquête sur des allégations d’agression sexuelle portées contre lui par une employée du groupe.

La société de vêtements sportifs a déclaré dans un communiqué qu’elle jugeait les allégations sur l’incident, qui s’est déroulé en 2016, “crédibles” mais qu’une enquête interne n’avait pas été concluante.

“Aucun ensemble de faits n’a émergé qui nous permettrait de nous prononcer de manière substantielle sur l’affaire. Il serait inapproprié pour Nike de faire une déclaration accusatoire sans être en mesure de fournir des faits à l’appui”, indique le communiqué.

La porte-parole du joueur du Paris Saint-Germain a déclaré que l’athlète niait les allégations et s’en défendrait vigoureusement. Elle a décrit les accusations comme étant sans fondement, ajoutant que le contrat aurait pris fin pour des raisons commerciales.

“C’est très étrange qu’une affaire qui est censée s’être produite en 2016 ne soit révélée que maintenant”, a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Nike a révélé avoir été prêt à enquêter dès 2018 quand l’employée concernée a signalé l’incident, mais celle-ci aurait souhaité garder l’affaire confidentielle. Ce n’est qu’en 2019, quand elle s’est sentie prête à possiblement porter l’affaire devant la justice, que le groupe a pu mener son enquête.

En septembre, Neymar s’est associé avec l’équipementier sportif Puma. Contacté par Reuters, le groupe allemand a refusé de commenter si les allégations pouvaient avoir un impact sur son partenariat avec le footballeur.

Le joueur brésilien a été accusé d’agression sexuelle dans une autre affaire datant de juin 2019. Selon le joueur, la rencontre était consentie et il a accusé la plaignante de vouloir l’extorquer. La justice brésilienne a abandonné les charges, faute de preuves.

(Avec Reuters)