NETTALI.COM-Condamné à 20 ans de réclusion criminelle en première instance, Thialé et sa bande ont été jugés en appel ce mercredi.  L’avocat général a requis la confirmation de la première peine. 

20 ans de réclusion criminelle, c’est la peine que la chambre criminelle de Dakar avait infligée à Mansour Diop alias Thialé et ses acolytes, reconnus coupables des crimes d’association de malfaiteurs , vol en réunion avec usage d’armes et détention d’arme. Insatisfaits de cette sentence, ils ont interjeté appel et leur procès s’est tenu ce mercredi  26 mai 2021 à la barre de la chambre criminelle d’appel. Le plaignant Hamidou Ly, grand commerçant de son état, revenant sur les faits, a déclaré avoir été agressé par la bande. Etayant ses propos, il a expliqué avoir été poursuivi par l’un des agresseurs avec un couteau à la main. Il lui ont soutiré son sac à main qui contenait 13 millions de francs, un chéquier et d’autres objets.

A l’enquête préliminaire, les accusés avaient reconnus les faits qui leur sont reprochés. D’ailleurs, Thialé déclarait avoir été interpellé par les policiers en civil dans une chambre leur servant de salle de jeux sise aux Parcelles assainies unité 3. Il avait reconnu qu’il était porteur d’un couteau à cran qu’il avait dissimulé dans ses poches. Il avait admis avoir participé à l’agression de Hamidou Ly à la rue Grasland  X Tolbiac dans la nuit du 9 août 2013. Des faits qu’il a nié devant le prétoire. Ses acolytes ont embouché la même trompette pour se tirer d’affaires. Ils ont tous battu en brèche les accusations en soutenant n’avoir pas pris part à l’agression du plaignant. Mais, leurs dénégations n’ont pas eu raison sur le maitre des poursuites.

L’avocat général pense que les faits sont constants d’autant plus qu’ils ont été reconnus par la victime. Il a requis la confirmation en intégralité de la première.

La partie civile a aussi plaidé dans ce sens, là où les avocats de la défense ont sollicité l’acquittement.

L’affaire est mise en délibéré. Le jugement sera rendu le 30 juin prochain.