NETTALI.COM – L’ambassadeur d’Israël à Dakar sort de sa réserve et accuse le Hamas, pour justifier les armes utilisées contre le peuple palestinien.

L’ambassadeur d’Israël au Sénégal, Roï Rosenblit, brise le silence, au lendemain du cessez-le-feu entré en vigueur, dans la bande de Gaza, après onze jours d’affrontements entre l’armée israélienne et le Hamas.

Le diplomate, dans une déclaration faite vendredi, pense que l’Etat hébreux a  l’obligation ’’de défendre ses citoyens comme n’importe quel pays du monde le ferait’’ contre les roquettes lancées par le mouvement Hamas”. ’’Israël fait ce qu’il peut pour arrêter les tirs de roquettes et défendre ses citoyens’’, plaide-t-il encore.

’’Nous utilisons des armes de précision pour cibler les commandants militaires du Hamas et les rampes de lancement de roquettes dans la ville de Gaza. Lorsqu’il y a un risque de toucher des civils aux alentours, nous les prévenons par des appels téléphoniques et leur demandons de quitter la zone. (…) les tirs de roquettes continuent sur nos villes, le nombre de victimes innocentes des deux côtés augmente. C’est une tragédie ! Aucun enfant ne devrait être tué, parce qu’il est israélien ou palestinien’’, a-t-il expliqué.

Rosenblit reproche au Hamas de ’’de reconstruire Gaza, au lieu de construire des écoles, des hôpitaux et des mosquées pour ses citoyens, s’arme s’équipe de capacités militaires pour attaquer et tuer des citoyens israéliens’’.

Il a relevé que samedi dernier, son fils ’’était debout dans le centre de Jérusalem, avec ses amis arabes de l’école, appelant à la paix et à la fin de la violence’’.

’’Pour les Sénégalais, cela peut sembler naturel, car ici à Dakar, tout comme dans ma ville natale de Jérusalem, les gens de toutes les confessions travaillent ensemble, vont à l’école ensemble, vivent ensemble. Nous ne devons pas laisser les terroristes gâcher cette coexistence’’, exhorte l’ambassadeur.

Pour rappel,  ces affrontements ont fait plus de 230 morts palestiniens et 12 côté israélien.