NETTALI.COM – Youssou Ndour, au sujet de la question afférente à la 3e candidature de Macky Sall, vote pour le « ni oui, ni non », théorisé par le chef de l’Etat.

L’émission « Invité d’honneur» de la Tfm a reçu ce jeudi 13 mai le roi du Mbalax, Youssou Ndour.

Au cours de cette émission, le chanteur, patron de presse et homme politique, a été interrogé sur la question afférente à une 3e candidature de Macky Sall.

Sur ce point précis, Youssou s’est voulu prudent comme un métronome, suivant la ligne de conduite tracée par le chef de l’Etat.

« Quand il a été réélu en 2019, le président Macky Sall a fait appel à tous ses collaborateurs, dans son parti et dans la grande coalition Benno Bokk Yakkar. Il a instruit tout le monde de ne pas aborder la question du 3e mandat. Il ne nous a pas forcé la main, mais on était tous d’accord avec ses arguments. Il a exhorté au travail afin d’éviter de se laisser distraire. Comme on dit, toute chose à une fin. Le « ni oui, ni non », je suis d’accord avec lui. Le moment venu, on saura. S’il dit qu’il ne va pas se représenter, l’on ne travaillera plus ; s’il dit qu’il va se présenter, là ce sera pire. Le Sénégal est différent des autres pays », a déclaré Youssou Ndour .

Relancé par les interviewers, il les met en garde en ces terme : « Ne déformez pas mes propos ! »

Quid de l’avenir de son mouvement politique ? Le roi du Mbalax s’explique et fait toujours dans le clair-obscur. « Pour Fékké ma ci bolé, quand on a accédé au pouvoir, j’ai demandé aux membres de ce mouvement de revoir à la baisse leurs prétentions, car je ne voulais pas de dualité. Mais “Fékké ma ci bolé” travaille dans l’ombre, il n’a jamais arrêté ses activités. Mon mouvement œuvre dans le développement. On ne peut pas passer tout son temps à faire la politique. Pour le reste, on se déterminera le moment venu », ajoute You, qui, tout en renouvelant sa confiance au président Macky Sall, souligne que « Fékké ma ci bolé” ne sera jamais dissout dans l’Alliance pour la République ».

Revenant sur son compagnonnage avec Macky Sall, le leader de Fékké ma ci bolé remonte :  « Des candidats m’ont rencontré en 2012, mais c’est Macky qui m’a convaincu. Je n’ai retenu qu’un seul point de son programme, la redistribution des ressources. Il pensait que tous les investissements, c’est autour de Dakar et qu’il fallait changer la donne en pensant au monde rural. Cela m’a beaucoup intéressé. C’est à la veille du scrutin que j’ai donné ma parole à Macky Sall pour le soutenir. Souvenez-vous du contexte ! Mes compagnons du M23 avaient opté pour le boycott. J’étais le premier à venir ».

Au rayon des manifestations qui ont récemment secoué le pays, dans la foulée de l’arrestation de Ousmane Sonko, M. Ndour a salué la « bonne capacité d’écoute » du chef de l’Etat. Il pense que sans cela, les choses se seraient passées autrement. « Il a pris les bonnes décisions pour apporter de bonnes solutions, notamment sur l’emploi des jeunes », se félicite Youssou Ndour.