NETTALI.COM – Le Parti de l’unité et du rassemblement sert une citation directe à Serigne Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly. Selon le successeur de Cheikh Issa Sall au Parlement, le député de Bokk Gis Gis a tenu des propos diffamatoires et calomnieux à l’endroit du PUR. Ce parti, révélation des Législatives de 2017 avant de perdre bien des points à la présidentielle, a, de nouveau, brossé un sombre tableau de la gouvernance de Macky Sall, non sans indexer une tentative de démantèlement à l’instigation de la coalition présidentielle.

 Le torchon brûle entre le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) et le député Serigne Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly et pour cause, rappelle  le député Cheikh Ahmed Tidiane Ndiaye, successeur de Issa Sall au Parlement : “Ce vendredi 30 avril, dans une émission à travers une télévision de la place, des propos fallacieux et diffamants, des affabulations des propos calomnieux, ont été tenus à l’endroit du parti Pur et de son président. Le parti condamne fermement ces propos et demande leur retrait. Ainsi au-delà de ce démenti, une citation directe pour diffamation et calomnie sera servie au député Serigne Cheikh Abdou Bara Dolly’”.

Cheikh Tidiane Ndiaye  a tenu ces propos dimanche 2 mai, lors d’un point de presse à Dakar.

Au cours de cette rencontre, M. Ndiaye a listé les manquements supposément liés à la gestion de Macky Sall. Il croit savoir que le pays agonise et tous les clignotants sont au rouge. C’est ainsi que, après avoir rappelé les attaques subies par le cortège du PUR lors de la campagne pour la présidentielle de 2019, il a indexé une tentative de démantèlement de leur formation politique.  “Le pays agonise, la population souffre, presque tous les indicateurs de bonne gouvernance : à savoir l’économie, la santé, la justice, l’éducation sont au rouge. Après l’élection présidentielle et même avant, le PUR a traversé des moments de turbulence  dont les instigateurs sont à des niveaux insoupçonnés de la sphère étatique. Les provocations à Kolda, les provocations à Tamba en sont une illustration. Mais le PUR a su garder son calme et sa sérénité durant ces moments”, rassure Cheikh Ahmet Tidiane Ndiaye.

Il souligne que c’est après avoir en vain tenter de rallier leur parti à la coalition présidentielle que le régime fait dans la “provocation“.