NETTALI.COM – Face aux défis sécuritaires, le président de la République Macky Sall a affiché son ambition de faire du Sénégal ’’un pays sûr’’. D’où la nécessité, que souligne le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, d’une institution policière forte, dotée de moyens d’intervention de dernière génération.

 

Une institution policière forte, dotée de moyens d’intervention de dernière génération, face aux défis sécuritaires. Telle est l’option du Sénégal, si l’on en croit le premier flic du pays.

’’La réponse face à ces défis sécuritaires ne peut être donc envisagée qu’avec une institution policière forte, dotée de moyens d’intervention de dernière génération’’, a déclaré le ministre de l’Intérieur, jeudi, lors de la cérémonie d’installation du nouveau Directeur général de la Police nationale (DGPN), l’inspecteur général de Police Seydou Bocar Yague.

Antoine Félix Diome souligne que la Police nationale fait face à une criminalité multiforme qui est souvent l’œuvre de délinquants aguerris, usant de moyens de plus en plus sophistiqué.

’’De plus, la position stratégique du Sénégal, (..) les récentes découvertes pétrolières et gazières, le propulse à la croisée des chemins de la délinquance transnationale dans toutes ces formes’’, ajoute-t-il.

’’La Police nationale est avant tout au service des populations pour servir et protéger’’, renchérit le ministre de l’Intérieur, pour clore son propos.