NETTALI.COM – L’affaire opposant Me Moussa Diop à Oumar Boun Khatab Sylla, le directeur général de Dakar Dem Dikk (DDD) n’a pas pu être jugée hier.  La révélation est portée par Enquête, dans sa livraison du jour. En clair, le représentant du ministère public, qui estime que le prévenu Oumar Boun Khatab Sylla bénéficie d’un privilège de juridiction, du fait de son statut de magistrat, ne peut être jugé par le tribunal correctionnel.

A cet effet, il a demandé au tribunal de se déclarer incompétent. Requête qui ne conforte guère les avocats de la défense, Maitres Moussa Sarr et Mbaye Sall. Selon ces derniers, leur client est un justiciable ordinaire, car étant un magistrat hors cadre en détachement.

A cet égard, ils sollicitent le rejet de la demande du procureur car, disent-ils, le tribunal est compétent pour juger cette affaire. Au terme des observations soulevées de part et d’autre, , le juge correctionnel a mis l’affaire en délibéré. Il rendra sa décision sur l’exception soulevée le 11 mai prochain.

C’est suite à la parution d’un article sur la gestion de Dakar Dem Dikk, fait par Me Moussa Diop, dans le journal “L’AS’’, que celui-ci a saisi la justice. Il reproche à Oumar à Boun Khatab Sylla le délit de complicité de diffamation, tandis que le journal est poursuivi pour diffamation. Dans l’article, l’ancien DG de DDD est accusé d’avoir créé 200 emplois fictifs et d’être parti avec le véhicule de la société. Estimant que son honneur est traîné dans la boue, Me Diop réclame la somme de 500 millions de francs CFA en guise de dédommagement. Par la même occasion, ses conseils demandent également la publication de la décision dans le journal, sous astreinte de paiement de 1 million de francs CFA par jour de retard.