NETTALI.COM – Pays hôte de la 12ème édition des championnats d’Afrique, le Sénégal va accueillir la crème du Taekwondo du 5 au 6 mai prochain. En conférence de presse ce lundi, la fédération sénégalaise de ladite discipline a fait le point sur la préparation et se dit prête à réussir le pari de l’organisation.

Initialement prévus les 22 et 23 Mai 2021, les championnats d’Afrique de Taekwondo auront lieu un peu plus tard au Sénégal, à savoir les 5 et 6 juin prochain.

Sur le plan organisationnel, on est fin prêt. L’evénemnt se déroulera à Dakar Arèna (Diamniadio). Vu que le  championnat d’Afrique se passe sous les dimensions internationales, nous avons mis sur pied tous les moyens pour réussir cette édition. Les autorités sportives ont tout fait. Néanmoins on tend la main aux sponsors et les personnes de bonne volonté à appuyer la fédération et soutenir l’équipe“, a déclaré le président de la Fédération sénégalaise de Taekwondo, Balla Dièye.

Pour cette compétition qui va accueillir 54 pays avec plus de 500 athlètes, le Sénégal ne manque pas d’ambitions.

Le premier objectif fixé est de relever le défi de l’organisation et la participation du Sénégal. C’est aussi l’occasion de montrer que le Sénégal est un pays de sport. C’est aussi le moment de montrer à la fédération mondiale que le Sénégal est capable d’organiser ces joutes“, dit-il.

A en croire le président de la Fédération sénégalaise de Taekwondo, l’enjeu de cette compétition est immense.

L’enjeu pour ces athlètes sénégalais comme pour  les autres c’est de pouvoir décrocher leur qualification aux prochains jeux olympiques prévus à Tokyo. Et pour ceux-ci, il faudra gagner les 40 points“, précise l’ancien champion d’Afrique.

Après 2000, Dakar sera la capitale du Taekwondo mais cette 12ème édition arrive dans un contexte particulier marqué par la pandémie.

Ah oui ! Vu que c’est un évènement de dimension internationale et qui se déroulera dans un moment de crise sanitaire, mais la fédération mondiale a déjà pris note. Elle nous a envoyé un protocole qu’on doit respecter. Tous les pays qui vont venir, vont venir avec leurs tests PCR et ils seront enfermés à Saly. Pour dire que nous avons pris les devants “, a fait savoir le président des taekwondoistes du Sénégal.

Interpellé sur l’état d’esprit des 16 athlètes sénégalais (8 filles et 8 garçons dont Moustapha Kama), Khadim Sow, membre de la direction technique rassure.

Les taekwondoistes sont actuellement en regroupement à l’Arène nationale. Ils sont bien nourris. Depuis octobre on est en regroupement. Les séances d’entraînement se passent normalement. On débutait tôt le matin mais avec le mois de Ramadan, on préfère commencer à 4h du matin et arrêter avant la levée du soleil. La deuxième horaire c’est après le “ndogou” rupture du jeûne“, révèle Khadim Sow.