NETTALI.COM – Fin 2019,  des activistes dénonçaient le réajustement tarifaire opéré par l’Etat pour orienter à la hausse le prix de l’électricité. Pourtant, durant cette même année, le gouvernement avait versé à la société nationale d’électricité la somme de 99,274 milliards de francs CFA.

99,274 milliards de francs CFA, c’est le pactole que l’Etat du Sénégal a versé à la Société nationale d’électricité (Senelec),  en 2019, pour lui permettre de prendre en charge les écarts de revenus .

La révélation est portée par le journal  Le quotidien, dans sa livraison de ce lundi 26 avril 2021. La même source de rappeler que le revenu maximum autorisé de la Senelec est estimé chaque trimestre sur la base des moyennes arithmétiques des différents indices de prix afin d’évaluer l’écart de revenus de l’opérateur et de déterminer le niveau du besoin d’ajustement des tarifs ou le cas échéant lorsque le gouvernement décide de maintenir les tarifs, le montant de la compensation y afférent.

Au titre de  l’exercice 2019, l’Etat avait décidé de prendre en charge les écarts de revenus par le biais de compensations tarifaires.

Pour mémoire, l’année 2019 a été marquée par une hausse partielle des tarifs de l’ordre de 10% actée par la décision numéro 2019-48 du 19 novembre 2019 de la commission approuvant la grille tarifaire de la Senelec.